Le tourisme Autochtone

 

Chers lecteurs,

 

Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler du tourisme autochtone.

 

En effet ce tourisme est en plein développement dans de nombreuses communautés.

C'est dans les années 70, que les agences de voyages canadiennes et européennes ont commencé à organiser des circuits passant par les réserves autochtones afin que les touristes puissent acheter des produits issus de l'artisanat des premières nations.  Dès les années 90,  des entrepreneurs autochtones se sont rendu compte que les retombées financières ne profitaient pas aux communautés.  Par ailleurs, les structures touristiques n'étaient pas gérées par les autochtones, qui n'étaient employés que comme guides. Ils décidèrent donc de fonder la Société touristique Innu (STI) en 1991 et de mettre l’accent sur le tourisme culturel et d’aventure. Tourisme Autochtone Québec a succédé à la STI en 1998 afin d’assister les entreprises autochtones dans le développement et la promotion de leurs offres. Depuis quelques années, la Commision Canandienne du Touristime (CCT) considère le tourisme autochtone comme l'un des six enjeux stratégiques pouvant avoir des répercussions importantes pour le secteur du tourisme canadien. 

Aujourd'hui, les autochtones prennent en main le développement de leur tourisme et proposent aux visiteurs : visites guidées, ateliers d'interprétation de leurs coutumes, expositions, séjours de tourisme d'aventure (kayak, pêche, randonnées etc.).  Cependant, différents enjeux de développement se posent actuellement tels que le manque d'infrastructures, l'éloignement, le décalage entre la perception des touristes et la réalité, le manque de formation, le manque de données sur ce marché. Cependant une réelle volonté existe pour que les cultures des premières nations soient mises en valeur et que le secteur touristique puisse contribuer au développement des communautés à travers des retombées directes pour ses entrepreneurs.

 

Dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean, la communauté présente est celle des Innu, appelés par les européens les Montagnais.

La communauté de Mashteuiatsh, située au bord du Lac-St-Jean, vous propose de découvrir leur culture à travers le musée Amérindien de Mashteuiatsh.

Erigé en 1077, le musée se veut gardien de la culture Ilnu en favorisant sa promotion, son développement et sa transmission aux générations futures.

 

Pour en savoir plus et pour découvrir le tourisme autochtone au Québec n'hésitez pas à visiter ce site :  Tourisme Autochtone Québec.

 

 

Bibliographie : M.Levasseur (Octobre 2012), "Le tourisme autochtone prend sa place", réseau de veille en tourisme, UQAM